Tout sur la 4G en dix questions/réponses

See on Scoop.itDigital reach

Pour se démarquer de Free, les trois opérateurs mobiles historiques vantent les mérites de la 4G. Mais êtes-vous concerné, faut-il déjà s’abonner au très haut débit mobile, comment et à quel prix ? Dix questions à se poser avant de craquer et… leurs réponses.Qu’apporte la 4G par rapport à la 3G ?

 

 

Avec la 4G, c’est en premier lieu de l’internet mobile beaucoup plus rapide qui vous est proposé. La 4G apporte des débits 2 à 3 fois plus rapides que votre connexion ADSL à la maison et 5 à 10 fois plus rapide que votre abonnement mobile 3G.Ces gains de performance sont surtout sensibles pour le téléchargement (réception) mais ils sont aussi avérés aussi pour l’envoi d’informations depuis votre smartphone (émission). Mais, si vous êtes un mobinaute avec une consommation Internet mobile standard, vous pouvez aussi très bien vous satisfaire des réseaux 3G actuels, dont les performances en débit ont été aussi améliorées par les opérateurs.La 4G, pour quels usages ?Le très haut débit mobile vous permet d’aller plus vite pour les usages courants liés au smartphone comme le téléchargement de photos, d’album de musique ou le visionnage de vidéo, en streaming notamment. Elle s’adresse aussi aux professionnels transférant des fichiers très volumineux en situation de mobilité ou accédant fréquemment à des applications informatiques hébergées sur des serveurs (messagerie, application cloud.En terme de nouveaux usages, la 4G permet de visionner en streaming des images vidéo haute définition ainsi que des émissions de télévision HD en direct sur votre smartphone ou sur l’écran, plus grand, de votre tablette. Il devient aussi possible de jouer en réseau comme à la maison depuis son PC, grâce à meilleure interactivité due à meilleure fluidité des échanges d’informations dans le réseau 4G des opérateurs.Que faut-il concrètement pour bénéficier de la 4G ?Pour disposer de la 4G, il faut combiner à la fois un mobile compatible (smartphone, le plus souvent ou tablette plus rarement), une carte SIM liée à un forfait compatible et un réseau d’opérateur 4G qui couvre la zone géographique ou vous vous trouvez. En réunissant ces trois conditions, vous pourrez surfer à très haut débit avec votre smartphone.Quels sont les opérateurs mobiles qui proposent des abonnements 4G ?A partir du 1er octobre 2013, Bouygues Telecom devient le 3e opérateur mobile français, après Orange et SFR, à lancer sur un plan national ses offres de forfaits 4G. Virgin Mobile, qui utilisera le réseau 4G de Bouygues Télécom, lancera une offre début 2014. Enfin, on attend toujours la réaction de Free Mobile, muet pour le moment sur le sujet de la 4G mais qui ne pourra rester longtemps inerte. Enfin, aucune des offres low cost sans engagement des trois grands opérateurs historiques, (Red, Sosh, B&You) n’inclut actuellement de forfaits 4G.Dans quelles zones géographiques dispose-t-on d’un réseau 4G déjà ouvert ?Pour des raisons commerciales et techniques, les trois opérateurs présents sur le marché ont déployé leur réseau à très haut débit mobile dans les plus grandes villes françaises, représentant une zone de chalandise dense, plus aisée à couvrir. SFR et Orange ont multiplié depuis l’été 2013 les ouvertures de réseau dans les villes grandes et moyennes. Il s’agissait pour eux d’anticiper l’arrivée de Bouygues Telecom, qui à partir du 1er octobre 2013, prétend couvrir 63 % de la population française, ce qui lui assurera un avantage, au lancement de son offre, sur ses deux grands rivaux.Y a t-il des zones géographiques entières non-couvertes ?A l’heure actuelle, les opérateurs prétendant couvrir en 4G entre 40 et 60 % de population d’ici la fin de l’année, il est facile d’en déduire la proportion de la population non-couverte ! Si vous résidez en zone rurale, dans la banlieue un peu éloignée d’une grande ville ou dans une ville moyenne, vous aurez probablement de mauvaise surprise par rapport à la couverture 4G de votre voisinage, quel que soit votre opérateur de prédilection. A vous de vous renseigner auprès de lui. De toute manière, la couverture réseau en 4G reste une peau de léopard, avec de nombreuses zones non-encore couvertes. Les obligations réglementaires en termes de couverture géographique pour leurs réseaux 4G, ne s’imposeront pas aux opérateurs avant 2015.Le catalogue de terminaux mobiles 4G est-il étoffé ?Sur le marché français, on dénombre une trentaine de smartphones compatibles 4G. Toutes les grandes marques du marché ont au moins un ou plusieurs modèles (Samsung, LG, Nokia, Apple, Sony, HTC, Huawei BlackBerry, Motorola, etc…).Hormis les marques leaders (Apple, Samsung), tous les modèles 4G de toutes ces marques ne sont pas forcément disponibles chez tous les opérateurs. Les tablettes tactiles 4G sont beaucoup moins nombreuses sur le marché. On trouve un modèle chez Samsung, chez Sony ou chez Google, depuis peu.La 4G à quels prix ?Les 3 opérateurs (Orange, SFR, et Bouygues Telecom) proposent des forfaits à des tarifs promotionnels susceptibles d’évoluer à la hausse en 2014, sauf si Free Mobile casse à nouveau les prix ! Pour l’instant, ils font débuter leur gamme de forfaits 4G à 30 euros/mois sans mobile subventionné, ce qui suppose d’acheter un smartphone 4G sur le marché au prix fort. Le premier prix pour un forfait 4G avec subvention d’un mobile et engagement de 24 mois varie de 34,99 euros chez Bouygues à 42,99 euros chez SFR en passant par 40,99 euros chez Orange.Mais chacune de ces offres est différente dans son contenu. SFR inclut une application payante dans son offre et Orange ne propose que 2 Go d’Internet mobile par mois contre 3 Go/mois chez ses deux rivaux.En haut de gamme, les forfaits 4G proposés atteignent voire dépassent 70 euros/mois sur 24 mois avec smartphone. Ils incluent en général des forfaits communications vers des destinations internationales et depuis l’étranger.En dehors des prix, les forfaits 4G sont-ils différents des forfaits 3G ?Les formules « tout illimité » (voix, SMS, MMS) étant devenues la norme, c’est le volume mensuel d’Internet mobile, exprimé en Go qui devient l’élément discriminant des forfait 4G. Ce « quota » à consommer concerne le téléchargement d’applications, la consultation de MMS ou d’emails, le visionnage de vidéo ou films en streaming.On parle d’un forfait 3Go ou 5 Go correspondant à ce volume de données Internet échangé sur le réseau 4G, hors connexion wi-fi. Cette composante permet aux opérateurs de vendre des forfaits plus chers en procurant des volumes plus généreux qu’en 3G. Concrètement, les forfaits 4G haut de gamme, à condition d’y mettre le prix, vous permettent de consommer jusqu’à 6 Go (chez Orange), 9 Go (chez SFR) et 16 Go (chez Bouygues Telecom). Mais attention, la tentation de consommer régulièrement de la vidéo, très gourmande en débit, peut réduire ce « quota » mensuel.Suis-je obligé de prendre un smartphone 4G subventionné par un opérateur ?Pas de 4G sans un nouveau smartphone compatible. Mais, ceux-ci coûtent plusieurs centaines d’euros sans subvention de l’opérateur. Les opérateurs mobiles en profitent donc pour relancer leur mécanique commerciale du forfait avec subvention et engagement de 24 mois. Difficile d’y échapper. Si vous cassez votre tirelire et achetez quand même un smartphone 4G neuf sans passez par un opérateur, vous pourrez toujours prendre un forfait avec seulement une carte SIM mais avec engagement de 12 mois chez SFR et Orange et sans engagement chez Bouygues Telecom.

See on www.01net.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s